Polish (Poland)English (United Kingdom)Deutsch (DE-CH-AT)French (Fr)
Le quatrième jour - un paradis pour les Havelock PDF Imprimer Envoyer
Écrit par plusz   
Mardi, 06 Avril 2010 18:35
AddThis Social Bookmark Button
  • première nuit très bien. Pas d'insectes, bruits parasites (sauf un, quand probablement un chat ou un chien a décidé de se glisser sous le plancher de notre chalet)

  • réveilla qu'après le signal d'alarme à 8 heures - le soleil était déjà haut. Il s'est avéré qu'il n'y avait pas de pouvoir de nouveau, mais je suis en total, il n'est pas nécessaire.

    Du îles Andaman
  • Masala omelette pour le petit déjeuner (très bon, avec des tomates et des piments, mais pas trop fort). Pour le toast obligatoire. Morning a également signé un projet de loi pour le jour précédent - tous en fonction de ce spożyliśmy.

  • Exactement à 10, et même quelques minutes avant notre chauffeur est arrivé. Drive a duré environ 30e Après nous avons traversé, entre autres, champs de riz jungle, et de nombreux refuges de la population locale.

  • À l'arrivée à la plage 7 n ° pilote nous a expliqué que la plage est à 8 km de long, a souligné à l'endroit où ils évoluent, et nous avons convenu avec le conducteur à 12:30.

    Du îles Andaman
  • le conducteur nous a informés que, dans les cabines à l'entrée, on peut utiliser les repas - les cabines ont été faites nous une très mauvaise impression, et pas encore décidé de manger (très mal, parce que la première impression est fausse)

  • A l'entrée essayé l'eau de coco directement de la noix de coco. Nous avons demandé sur le prix - 15 roupies. Nous avons proposé 10, mais sans doute le prix régulier est plus faible.

    Du îles Andaman
  • Plage n ° 7 était considéré comme la plus belle plage du monde selon l'hebdomadaire .... et vraiment impressionnant. Seule une poignée de touristes, la plupart en provenance d'Inde. Sur le côté droit de l'entrée, dans la jungle Gîtes touristiques, très réminiscent du logement bon marché au bord de la mer polonaise.

    Du îles Andaman
  • La plage a été envoyé (ou plutôt coincé dans le sable), le drapeau rouge. En effet, les vagues étaient assez grands, certains atteignant jusqu'à environ 1 meta (niewprawnym évaluer mes yeux). Bien sûr, pas s'immiscer en aucune manière dans le bain. Il ne peut pas être avait snurkować, mais en général, cette plage à l'exception d'une seule pièce (Blue Lagoon) ne contient rien, mais parfait de sable blanc et eau bleue. Ainsi, masque et tuba ne sont pas quelque chose de nécessaire.

  • Nous avons marché quelques centaines de mètres à droite sur la plage de Barefoot Resort. En plus de nous il y avait encore que 3 autres personnes. Opróc du 2 chiens qui ont déclaré leur intention de nous accompagner tout le trajet et chasser les autres chiens, qui souhaite également rejoindre.

  • Les chiens sont partout ici - n'ont probablement pas les propriétaires. Répondez à l'ouverture du sac à dos - sans doute les associer à obtenir de la nourriture des touristes - Je ne pense pas prendre un autre aliment, car ils semblent très pauvres. Il ya plus de menaces de l'homme qui descend de la route, et si vous ne voulez pas laisser suffisamment de soulever les Etats et les expulser - ils ont peur. Au contraire, ils ne devraient pas être nourris, car après un certain temps il peut y avoir plusieurs fois. Il ne devrait pas laisser votre sac à dos sans surveillance sur pisaku - considéré comme un portefeuille à dos chien a marqué de son propre territoire. Dommage n'était pas trop grand, parce que le propriétaire à son retour de l'eau remarqué.

  • L'eau était d'une propreté irréprochable, chaleureux, et c'était amusant sauter les vagues, ou immergez-vous juste avant la vague d'eau - ainsi wymierzyło si, il a été possible d'obtenir l'effet d'un manège, tout en faisant tourner l'eau ou de nager sur le dos et les vagues surfeur.

  • Après 90 minutes, en sautant les vagues, nous avons décidé qu'il était temps de voir ce qui se passe dans la région - apparemment, il ya un endroit où les éléphants sont formés. Malheureusement nous n'avons pas pu l'atteindre.

    Du îles Andaman
  • réunions sur place avec le pilote nous étions 30 minutes plus tôt. Nous avons vu des stands de nourriture, mais encore une fois décidé de ne pas (encore à tort)

  • Le pilote est arrivé 5 minutes avant le temps, mais quand j'ai vu que nous sommes maintenant en attente, il demande si il est trop tard - la ponctualité semble vraiment ici pour être mis à un point d'honneur.

  • Le conducteur a sonné pour s'assurer que le ferry qui nous quitte et nous avons convenu de rencontrer à 10 heures.

Mise à jour le Vendredi, 16 Avril 2010 22:26